L’hiver est synonyme de températures fréquemment inférieures à 0° C et par conséquent de pare-brise gelés. La plupart du temps, nous le remarquons très tôt le matin sur le chemin du travail. Mais avant de vous dévoiler nos conseils pour le dégivrer, nous devons d’abord vous mettre en garde contre certaines pratiques. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir nos astuces simples et efficaces pour déglacer rapidement votre pare-brise sans l’endommager.

Les pratiques à éviter

La conduite avec un pare-brise gelé :

Vous ne devez absolument jamais circuler avec un pare-brise givré, car la visibilité serait très réduite. Vous risqueriez de mettre en péril votre vie, mais surtout celle des autres usagers de la route. Petit détail à ne plus négliger : prendre le volant avec un pare-brise gelé est une infraction à la loi. Il peut vous faire perdre 3 points sur votre permis et vous faire encourir une amende de 90 €. Mieux vaut ne pas courir tous ces risques, même si cela implique de prendre quelques minutes de retard.

L’eau chaude et le chauffage sont à bannir :

Il est impérativement déconseillé de verser de l’eau chaude sur votre pare-brise. Ça peut créer un choc thermique et risque de créer des fissures, voire de faire craquer le pare-brise. Les dégâts seront alors irréversibles et la seule chose à faire sera de le changer. C’est la même chose pour le système de chauffage de la voiture, le processus pourrait être long, en particulier si votre voiture n’est pas neuve. Et pour le dernier conseil, n’activez pas vos essuie-glaces, il ne faut pas les manipuler pour dégeler votre pare-brise. Le balai d’essuie-glace est inutile dans ce cas, vu que les essuie-glaces sont bloqués par le film de givre. Ils sont plus susceptibles d’être endommagés, voire d’endommager le pare-brise de votre voiture.

Nos méthodes pratiques et utiles pour dégivrer son pare-brise

Première méthode pour dégivrer son pare-brise

Pour éviter de faire face au problème de dégivrage de votre pare-brise, garez votre voiture dans un lieu moins froid pour que le gel ne se forme pas sur votre pare-brise. Vous pouvez mettre un carton ou une protection, tout en pensant à bien le fixer sous les essuie-glaces pour que ça tienne et ne s’envole pas en pleine nuit.

Deuxième méthode pour dégivrer son pare-brise

Les recettes de grand-mère sont nombreuses, comme mettre du gros sel, une pomme de terre. Une fine couche est déposée sur le pare-brise, ce qui va empêcher la création de givre. Et si vous n’avez pas suffisamment de temps pour cette opération, nous vous proposons de dégivrer votre pare-brise efficacement et sans abîmer votre pare-brise : Tout d’abord, vous devez préparer de l’eau avec du gros sel et la pulvériser sur le pare-brise. Il y a aussi traditionnel grattoir à vitres : vieux mais performant et avec un rien d’huile de coude : au revoir le givre. Ne vous servez jamais de vos clés ou encore d’un objet métallique pour retirer le givre, car bien que cela vous paraisse efficace sur le moment, vous risquez d’avoir une mauvaise surprise en constatant les éraflures causées. Si vous possédez une prise électrique à proximité de votre voiture et un sèche-cheveux, il ne vous reste plus qu’à le brancher, à activer l’air chaud et à le passer à une vingtaine de centimètres du pare-brise pour réchauffer quelque peu la surface.